Se laver les mains

montessori se laver les mains

Aujourd’hui, je poursuis ma série d’articles pour Lait Fraise Mag avec une activité de vie pratique pour un enfant de deux ans et demi environ : se laver les mains. La présentation est un petit peu longue, l’enfant doit avoir vu quelques autres matériels de vie pratique auparavant et être capable de se concentrer plusieurs minutes à vous regarder faire (Porter un plateau, Verser des grosses graines, Ouvrir et fermer des boîtes, Verser avec une cuillère)

L’âge indiqué est approximatif, pour vous donner un point de repère. L’important, c’est que vous appreniez à observer votre enfant pour savoir si il est prêt ou non. Observez-le objectivement, prenez le temps d’écouter ce qu’il vous indique par la parole ou par les gestes. C’est votre travail d’apprendre à déterminer quels sont ses besoins d’apprentissage, et quel matériel vous pouvez introduire. Si vous lui présentez au bon moment, il pourra apprendre de façon quasi-inconsciente — Maria Montessori parle de période sensible. Trop tôt, il sera mis en difficulté.  Trop tard, il sera moins intéressé et l’apprentissage d’une compétence lui demandera alors un effort inutile.

Manipuler de l’eau et du savon suscitent un grand enthousiasme chez l’enfant. La finalité du lavage des mains — avoir les mains propres — l’intéresse beaucoup moins que le travail qu’il va produire dans cette activité. Lorsque vous présentez cette activité, votre enfant se lave déjà les mains à la maison. Ici nous décrivons une formalisation sous forme de travail en plateau, hors du lieu et habituel de lavage des mains, avec reproduction d’une suite de gestes à effectuer dans l’ordre et avec précision. Cela va aider l’enfant à effectuer le cheminement nécessaire à l’appropriation la compétence.

L’enfant qui travaille est tout entier à ce qu’il fait.  Même une fois les mains propres,  un enfant qui est dans la période sensible à ce type d’apprentissage recommence et mobilise toute son attention pour affiner. Il ou elle peut ainsi s’exercer longuement, encouragé-e par le matériel qui ne juge pas mais dénonce immédiatement l’erreur (eau qui se renverse, savon mal rincé qui colle, verre qui casse).

Avec l’entraînement, l’enfant automatise la compétence. Il sera heureux de mettre en pratique les gestes appris dans la vie quotidienne, cela l’aide à avoir confiance en lui et à persévérer dans l’effort.

materiel montessori laver mains

Prévoir également : un tablier, une bassine pour vider l’eau sale (ou un évier bas, ou la baignoire), une serpillère au cas où.

Pour la présentation que vous faites à l’enfant, reprenez les étapes expliquées dans le verser des grosses graines :

{ 1 } entraînez-vous seul-e

{ 2 } présentation unique à l’enfant

Video not available

{ 3 } « à toi ! »

{ 4 } « tu t’entraîneras ! »

montessori se laver les mains

En attendant le prochain article, pour des conseils pratiques pour adapter la pédagogie Montessori au quotidien avec de jeunes enfants, lisez Tim Seldin. Et pour comprendre la philosophie de Maria Montessori, lisez les ouvrages de Maria Montessori ! Ils sont nombreux, le premier à lire est L’Enfant.

Une réflexion sur “ Se laver les mains ”

  1. Bonjour,
    L’article est vraiment intéressant et éducatif. Des bonnes méthodes que les parents doivent connaître pour l’apprentissage de ses jeunes enfants au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>