Archives pour la catégorie Géographie

Globe terre et eau

Ce matériel introduit la représentation de la planète terre sous forme d’une sphère, à une échelle qui nous permet de l’observer et de la manipuler. C’est le premier d’une série de trois globes. Il met l’accent sur la distinction des surfaces d’eau et des masses de terre sur notre planète. Maria Montessori l’a conçu autour des contrastes de textures et de couleurs. Les continents et les îles sont représentés par des surfaces brunes et rugueuses et les parties liquides par des surfaces bleues et lisses.

Globe terre et eau Montessori

Fabrication du globe rugueux Montessori

Il vous faut :

  • un petit globe diamètre 16cm
  • de la peinture (ici laque Pelikan Plaka couleur bleu numéro 30)
  • du sable très fin
  • de la colle d’écolier liquide
  • des pinceaux ronds synthétiques de qualité, tailles moyen, fin et très fin
  • éventuellement, pigment de la couleur du sable

Le globe provient d’un vide-grenier pour quelques euros. Sa taille est importante car le périmètre du globe doit correspondre au périmètre du cercle du puzzle du planisphère. La plupart des globes d’occasion mesurent plus de 30cm et c’est vraiment trop gros. Je suis depuis longtemps à la recherche d’un fournisseur de globes pour l’Atelier Montessori mais pour l’instant sans succès.

Le sable vient du terrain de beach-volley (ouuuhh !) mais au moins il est vraiment fin et beau.

Les étapes de la fabrication :

Décrocher le globe de son socle et le poser sur un bol. Passer une couche de peinture bleue sur les mers. La peinture que j’ai utilisée est bien couvrante et présente l’avantage de laisser peu de traces de pinceau. Une couche bien généreuse a suffi. Le pinceau fin est bien utile pour délimiter les contours des continents. Affiner si besoin avec le pinceau extra-fin.
Peinture des eaux, globe Montessori
Peindre les continents avec la colle et faire couler du sable fin sur la surface encollée. Procéder par petites surfaces. Souffler pour éliminer l’excédent de sable.

Faire une seconde couche de sable pour consolider la première et mieux masquer les continents. Enfin, faire les retouches nécessaires là où le sable a mal accroché.

Ajout du sable, globe rugueux Montessori

J’ai découvert un peu tard que j’aurais pu pigmenter légèrement la colle avec un pigment de type terre de couleur proche de mon sable afin de mieux masquer la couleur initiale des continents.

PS : J’ai vu récemment sur un blog un tutoriel parlant de la fabrication du socle, et je ne le retrouve plus, quelqu’un sait de quoi je parle ?